mardi 27 novembre 2012

Brassard/Dernière minute : Manuel Valls suspend et abroge le port du brassard jaune des motards !!!!


Dernière minute : Manuel Valls suspend le port du brassard jaune des motards !!!!

Manuel Valls vient d’annoncer la suspension de l’obligation de porter le brassard réfléchissant au 1er janvier 2013, ce mardi 27 novembre lors du Conseil national de sécurité routière (CNSR). Une nouvelle victoire pour la Fédération française des motards en colère (FFMC).
Le ministre de l’Intérieur semble bien avoir entendu le mécontentement des utilisateurs de 2-roues à moteurs, motos et scooters confondus. Les arguments des motards en colère ont suffisamment fait mouche pour que le gouvernement renonce à imposer une mesure qui relève plus d’un folklore de communicants que d’une politique de sécurité routière efficace.
Il reporte donc la décision et la soumet à une concertation avec les représentants des usagers. Tant que cette concertation n’aura pas eu lieu, plus de brassard réfléchissant !!!!
Yannick Picard (27/11/2012)
MotoMag.com



Le CNSR suspend le rétro-réfléchissant

Info - Publié le mardi 27 novembre 2012 à 22:35 par Lu
Pas abrogé, mais suspendu ! Manuel Valls et le Conseil National de la Sécurité Routière ont annoncé ce matin que les motards ne seront pas obligés de rouler avec du rétro-réfléchissant en 2013. Cependant, tout n'est pas rose.
Pas abrogé, mais suspendu ad vitam æternam ! Certes, ill y a une nuance mais il est difficile de ne pas y voir une manière de ne pas perdre la face pour ceux qui s'étaient entêtés à vouloir démontrer que le port obligatoire de rétro-réfléchissants pour les motards et scootéristes (de plus de 125 cm³) apporterait un réel bonus pour notre sécurité au quotidien.

Nom de code : Rétropédalage

Il n'aura fallu qu'une phrase pour enterrer le projet honni de quasiment tous les motards. En 2013, ceux qui veulent porter des éléments rétro-réfléchissants quand les conditions deviennent délicates pourront le faire ; mais on échappe à l'obligation d'un port permanent, aussi impossible à contrôler et verbaliser qu'inutile.
De même, Manuel Valls a rappelé que le report au 1er mars des sanctions pour défaut d'éthylotest à bord d'un véhicule sera mis à profit pour valider l'utilité de la mesure. Autant dire que quand on réfléchit à une telle mesure, à ce stade, c'est pour la glisser gentiment sous le tapis en espérant que personne ne le remarquera. Les membres de l'association i-Tests doivent manger leur chapeau de lobbyistes.
En revanche, en annonçant un objectif de moins de 2 000 morts pour 2020, les motards seront clairement sur la sellette. Quand on sait qu'il n'a pas été possible de passer sous la barre des 3 000 comme l'avait promis l'ancien gouvernement et quand on sait qu'aujourd'hui, les utilisateurs de deux roues motorisés (tous confondus) représentent environ 700 morts, il est évident que motards et scootéristes vont être au centre des attentions, et donc de la répression.




Le ministre de l’intérieur a aujourd’hui révélé les raisons de son renoncement à l’obligation pour les deux roues motorisés de porter un dispositif réfléchissant à partir du 1er janvier 2013 …
C’est lors d’une une nouvelle réunion du Conseil national de sécurité routière (CNSR) que le ministre de l’intérieur : Manuel Valls s’est soudainement transformé en Père Noël pour les motards.
En effet, il a annoncé un recul du gouvernement sur l’obligation du port d’un dispositif réfléchissant (brassard jaune) à compter du 1er janvier 2013 :
« J’ai demandé qu’une concertation soit engagée sur les équipements rétro-réfléchissants. Dans l’attente des propositions, j’ai demandé de suspendre les dispositions initialement retenues concernant le brassard »
Mais le ministre reste bien concentré sur un objectif : abaisser la mortalité routière pour les deux roues.
Le Conseil travaillera spécifiquement sur la question des deux-roues puisqu’une commission leur est consacrée : “les motards représentent 23% des usagers motorisés tués pour moins de 1,9% du trafic”, a rappelé le ministre. On peut donc s’attendre à d’autres propositions dans un avenir proche pour protéger au mieux les motards.
Une protection qui pourrait passer par les voies de bus :M. Valls a précisé qu’il avait notamment demandé au Conseil d’examiner “la circulation des deux-roues sur la voie publique et notamment toute la problématique liée aux couloirs de bus”
Ces annonces ont été accueillies avec satisfaction de la part de la FFMC : “Nous sommes très satisfaits de cette annonce car ce fameux brassard était un non-sens”, a expliqué France Wolf, de la Fédération française des motards en colère et membre du CNSR.

Sécurité routière : Le brassard réfléchissant est officiellement enterré
02/01/2013
Fin novembre 2012, Manuel Valls avait annoncé le report à une date indéfinie de l'obligation pour tous les conducteurs et passagers de deux roues motorisés de plus de 125 cm3 de porter un brassard rétro-réfléchissant. Publié au Journal Officiel du 1er janvier 2013, l'arrêté du 18 décembre 2012 abroge celui du 3 janvier 2012, enterrant officiellement cette mesure plus fumeuse que lumineuse. Les allergiques au fluo peuvent donc souffler…