mardi 21 août 2012

HARLEY-DAVIDSON : l' Histoire s'écrit 1901/2013

1er logo 1901


1901-1902

William S Harley (21 ans) et Arthur Davidson (20 ans), dessinateur et modeleur pour l'usine Bart Manufacturing à Milwaukee (Wisconsin) passent leur temps libre à concevoir un moteur à combustion interne.
Harley et Davidson étudient les plans du petit moteur français De Dion - Bouton de 138 cm3 de 1895 à la fois suffismament fiable et léger pour équiper une barque. Leur but est de créer le premier moteur hors-bord afin d'atteindre plus vite leurs lieux de pêche sur le lac Michigan.
En lisant les travaux des allemands Hildebrand et Wolfmuller (qui ont établi les bases dans la création de la partie cycle d'un deux roues motorisé), Bill Harley décide Arthur à créer une motocyclette. Ils se heurtent à la faible puissance du moteur copié sur la technologie française (1/2 cheval) qui ne permet pas de gravir les cotes et aux casses à répétition de la partie cycle.
Walter et William Davidson se joignent à la réalisation du projet.
Le garage,lieu mythique de la culture industrielle et scientifique américaine , antre d'où sont sortis: Thomas Edisson, les Frères Wright, Henry Ford ou plus près de nous Apple ou Hewlett-Packard. Harley-Davidson ne fait pas exception à cette règle...Autre point, l'aventure Harley-Davidson est une aventure familiale.

la  N° 1 en 1903


1903 


Ayant besoin d'un lieu, les fils Davidson convainquent leur père de construire une cabane en bois de 10 x 15 pieds et de quitter la cuisine familiale transformée en atelier. Fin 1903, début 1904, Ils gravent sur la porte "Harley-Davidson Motor Company" (et non motorcycle!) sur le 38 Highland Boulevard. Walter (machiniste) et William Davidson (usineur) ainsi que Ole Evinrude (qui d'après la légende, aurait fabriqué le carburateur à partir d'une boite de conserve de soupe Campbell) rejoingnent l'aventure. Le groupe finit par créer un monocylindre de 410 cm3 ou 25 ci (3-1/8 d'alésage par 3-1/2 de course) qui délivre 2 puis 3 C.V. Le cadre simple berceau a été renforcé au niveau de la colonne de direction. Il est recouvert d'une peinture noire dîte 'Piano-Finish Black" décorée de deux filets dorés au pinceau et d'un lettrage rouge exécutés par Janet Davidson la tante.
Finalement, le frêle deux-roues, construit pour courir, monte les cotes sans l'aide des pédales. Trois prototypes seront construits en 1903 et vendus 200 $ l'unité. Une harley-Davidson fait le tour de Milwaukee à la vitesse de 25 mph effrayant au passage les chevaux et laissant pantois les habitants.

Garage 1903