mercredi 18 juillet 2012

Rouler en Harley-Davidson, c’est possible, même sans permis moto



Rouler en Harley-Davidson, c’est possible, même sans permis moto

Même si la Harley à trois roues se conduit sans permis moto, sa prise en main réclame un petit temps d’adaptation. Photo BR

Une conversion, pas encore un modèle à part entière


Le trike Harley-Davidson n’est pour l’instant accessible en France qu’à travers un kit de conversion qui transforme une moto classique en y adjoignant un pont arrière, équipé d’un coffre.
Selon Benoît Dulieu, concessionnaire à Dijon, la version trois roues, sans passer par une transformation, sera disponible sur le marché français en 2014. Dès aujourd’hui, les versions transformées sont disponibles. La machine pèse 345 kg, soit une centaine de plus que la moto à deux roues. Elle affiche un look séduisant qui devrait faire se retourner pas mal de monde sur son passage. Sa présence le jour de l’essai sur le parking de la concession suscitait déjà un bel effet de curiosité. À noter que Virginie Taupenot, essayeuse d’un jour, est aussi viticultrice et préside l’association Femmes et vins de Bourgogne.

Une Harley sans permis moto, cela existe. 

Il suffit d’ajouter une roue.

 Toutefois, on ne s’improvise pas motard, même en tricycle.