mardi 21 août 2012

HARLEY-DAVIDSON : l' Histoire s'écrit 1901/2013

1er logo 1901


1901-1902

William S Harley (21 ans) et Arthur Davidson (20 ans), dessinateur et modeleur pour l'usine Bart Manufacturing à Milwaukee (Wisconsin) passent leur temps libre à concevoir un moteur à combustion interne.
Harley et Davidson étudient les plans du petit moteur français De Dion - Bouton de 138 cm3 de 1895 à la fois suffismament fiable et léger pour équiper une barque. Leur but est de créer le premier moteur hors-bord afin d'atteindre plus vite leurs lieux de pêche sur le lac Michigan.
En lisant les travaux des allemands Hildebrand et Wolfmuller (qui ont établi les bases dans la création de la partie cycle d'un deux roues motorisé), Bill Harley décide Arthur à créer une motocyclette. Ils se heurtent à la faible puissance du moteur copié sur la technologie française (1/2 cheval) qui ne permet pas de gravir les cotes et aux casses à répétition de la partie cycle.
Walter et William Davidson se joignent à la réalisation du projet.
Le garage,lieu mythique de la culture industrielle et scientifique américaine , antre d'où sont sortis: Thomas Edisson, les Frères Wright, Henry Ford ou plus près de nous Apple ou Hewlett-Packard. Harley-Davidson ne fait pas exception à cette règle...Autre point, l'aventure Harley-Davidson est une aventure familiale.

la  N° 1 en 1903


1903 


Ayant besoin d'un lieu, les fils Davidson convainquent leur père de construire une cabane en bois de 10 x 15 pieds et de quitter la cuisine familiale transformée en atelier. Fin 1903, début 1904, Ils gravent sur la porte "Harley-Davidson Motor Company" (et non motorcycle!) sur le 38 Highland Boulevard. Walter (machiniste) et William Davidson (usineur) ainsi que Ole Evinrude (qui d'après la légende, aurait fabriqué le carburateur à partir d'une boite de conserve de soupe Campbell) rejoingnent l'aventure. Le groupe finit par créer un monocylindre de 410 cm3 ou 25 ci (3-1/8 d'alésage par 3-1/2 de course) qui délivre 2 puis 3 C.V. Le cadre simple berceau a été renforcé au niveau de la colonne de direction. Il est recouvert d'une peinture noire dîte 'Piano-Finish Black" décorée de deux filets dorés au pinceau et d'un lettrage rouge exécutés par Janet Davidson la tante.
Finalement, le frêle deux-roues, construit pour courir, monte les cotes sans l'aide des pédales. Trois prototypes seront construits en 1903 et vendus 200 $ l'unité. Une harley-Davidson fait le tour de Milwaukee à la vitesse de 25 mph effrayant au passage les chevaux et laissant pantois les habitants.

Garage 1903



1904


La production passe à 5 unités. Le moteur subit sa première évolution en passant à 494 cm3 ou 30 ci. William Harley s'inscrit à l'université du Wisconsin en section "automotive Engenering " afin d'acquerir les connaissances en mécanique qui lui font défaut.
- Le tout premier client de la firme fut Mr Meyer, qui aurait parcouru 6000 miles avant de la revendre à George Lyon qui la vendit à son tour à Louis Fluke à 21 000 miles. Ce dernier la céda à George Sparrow qui mena le monocylindre à 83 000 miles (On rapporte que celui-ci allait à son travail tout les jours avec sa moto d'où ce fort kilométrage). En 1913, H-D voulut communiquer sur le fait que la première machine produite avait dépassé la barre des 100 000 miles ( 160 000 Km) sans qu'aucun élément majeur n'ait jamais été remplacé! D' ailleurs les roulements étaient intacts. C'est à cette époque selon une rumeur que Harley-Davidson découvrit tout l'intêret de de fabriquer des pièces à la durée de vie limitée afin d'augmenter les profils.
Nota: Aucune Harley-Davidson construite entre 1903 et 1904 ne semble avoir survécue. Le monocylindre frappé du "number one" sur la culasse, appartenant à la firme est monté dans une véritable partie cycle de 1905.




1905


8 motos sont vendues. Walter Davidson quitte son travail aux chemins de fer et devient le premier employé de la Motor Compagny. Un autre employé sera embauché.
Le monocylindre prend le surnom de "The Silent Grey Fellow" (Le compagnon gris silencieux) en raison de la couleur standard grise (grey) et de la présence d'un silencieux. Selon la légende, ce silencieux avait une durée de vie très courte et de plus les motocyclistes jugeaient qu'il perturbait le bon fonctionnement du moteur. Ironie de l'histoire, Harley et Davidson voulait créer la motocyclette la plus silencieuse possible...Hors " le son Harley" a contruibué à la légende!
Le 4 juillet, Une H-D établit un nouveau record en parcourant les 15 Miles d'une course à Chicago en 19 mn 2 s.
- En 1905, Carl Herman Lang, un homme d'affaire de Chicago, devient le tout premier concessionnaire Harley-Davidson en prenant livraison de trois motocyclettes.
- Notons que la moto la plus ancienne connue à ce jour produite par la firme de Milwaukee est un modèle 1905; la "Number One" de 1903 étant une reproduction.



1906


Harley Davidson construit son premier batiment sur Chestnut Street (l'actuelle Avenue Juneaux , siège actuel de la société). H-D emploie 6 personnes. La Silent Grey Fellow est vendue 200 $ (A gauche, le cadet de la famille Davidson, Arthur en 1906) . Peugeot,J.A.P, NSU, Minerva se dote d'un moteur V-Twin.
prod:50 ex



1907 


Walter Davidson devient le premier président de la Harley-Davidson Motor Compagny officiellement crée le 17 septembre .William Harley est nommé ingénieur en chef. Arthur Davidson est en charge de la partie commerciale alors que William Davidson dirige l'atelier. La taille de l'entreprise double. Les actions sont également réparties entre les quatre fondateurs.18 Employés travaillent pour la Motor Co. Elle reçoit sa premiere commande d'une force de Police.
- Au niveau technique, la " fourche Bottom Link " autrement dit à roue poussée fait son apparition. Appelée aussi " Sager Cushion Spring ", la fourche Springer (ressort) évoluera au fil des ans. Elle terminera sa carrière en 1957 sur le Servi-Car.
Production:147 exemplaires



1908 


Harley Davidson fait ses débuts en compétition: Walter Davidson, agé de 32 ans, s'engage pour l'endurance de "New York 's Catskill Mountain" avec sa Silent Grey Fellow personnelle. Il remporte en juin la course avec le score parfait de 1000 points devant 62 autres participants. Le week-end suivant, Walter gagne un Economic Run à Long Island en parcourant 188 miles avec un gallon d'essence .Suite à ces victoires, les concessionnaires voient les ventes s'envoler.Le monocylindre délivre 4 C.V et atteind 45 mph.
- Bill Harley, de retour de l'université, étudie un moteur plus puissant: Au lieu de créer un tout nouveau bloc, il greffe directement sur la Silent Grey Felow un deuxième cylindre. Bill utilise une bielle en fourche qui s'associe dans le même plan à la bielle du monocylindre sur le vilebrequin.Le V Twin Harley est né!
- Milwaukee innaugure un système de numérotation faisant de l'année 1904, l'année zéro de la production.Les modèles 1908 sont donc appelés "model 4".
- La police de Chicago passe une commande de Harley-Davidson.
Production:450 exemplaires





1909 


Harley Davidson propose à la vente son tout premier bicylindre de 810,33 cc. Il est déjà en V et calé à 45°. Il produit 7 C.V. Les soupapes d'admission ne sont plus poussées mais culbutées comme sur le monocylindre.Le V-Twin atteindrait 60 mph (environ 90km/h). C'est alors la moto la plus rapide du marché. Seulement 27 V-Twin trouveront preneur alors que 1100 monocylindres sont vendus. Le bicylindre sera retiré de la vente car il n'est pas équipé d'un tendeur de courroie contrairement au monocylindre. Le tendeur de courroie fait alors office d' embrayage. Privée de cette pièce, la moto est un calvaire: Il faut couper le moteur à chaque arrêt puis la redémarrer en pédalant! En 1911, le bicylindre est fiable et utilisable au quotidien.
- Ce premier V-Twin Harley-Davidson est la première moto de l'histoire équpée d'une poignée de gaz rotative ainsi que des poignées en caoutchouc.
- H-D propose désormais des pièces de rechange. L'atelier de 1907 double de superficie et devient une usine avec une surface de 1530 m de long sur 34 de large. Entre 1907 et 1913, la taille de la firme double chaque année!
- La géométrie moteur de ce tout premier bicylindres, un V-Twin calé à 45°, va devenir au fil des ans la marque de fabrique des motos sorties des usines de Milwaukee.
Source : http://www.planete-biker.com




Harley-Davidson 1907

En 1907, Walter Davidson devient le premier président de la Harley-Davidson Motor Company et la société est inscrit aux registres du commerce. William Harley est nommé ingénieur en chef. Arthur Davidson est en charge de la partie commerciale alors que William Davidson dirige l'atelier. La taille de l'entreprise double. Les actions sont également réparties entre les quatre fondateurs. 18 employés travaillent pour la Motor Co. Elle reçoit sa première commande d'une force de Police.

En 1908, Harley Davidson fait ses débuts en compétition : Walter Davidson, âgé de 32 ans, s'engage pour l'endurance de « New York 's Catskill Mountain » avec sa Silent Grey Fellow personnelle. Il remporte en juin la course avec le score parfait de 1 000 points devant 62 autres participants. Le week-end suivant, Walter gagne un Economic Run à Long Island en parcourant 188 miles avec un gallon d'essence. Suite à ces victoires, les concessionnaires voient les ventes s'envoler. Le monocylindre délivre 4 cv et atteint 45 mph (75 km/h environ).

Bill Harley, de retour de l'université, étudie un moteur plus puissant : au lieu de créer un tout nouveau bloc, il greffe directement sur la Silent Grey Felow un deuxième cylindre. Bill utilise une bielle en fourche qui s'associe dans le même plan à la bielle du monocylindre sur le vilebrequin. Le V Twin Harley est né !

En 1909, Harley Davidson propose à la vente son tout premier bicylindre, naissance d'une légende le V-Twin.

Il est déjà en V et calé à 45°. Il produit 7 cv Les soupapes d'admission ne sont plus poussées mais culbutées comme sur le monocylindre. Le V-Twin atteint 60 mph(96 km/h environ). C'est alors la moto la plus rapide du marché. Seulement 27 V-twin trouveront preneur, alors que 1 100 monocylindres sont vendus. Le bicylindre sera retiré de la vente car il n'est pas équipé d'un tendeur de courroie, contrairement au monocylindre. Le tendeur de courroie fait alors office d'embrayage. Privée de cette pièce, la moto est un calvaire : il faut couper le moteur à chaque arrêt puis la redémarrer en pédalant !

En 1910, la Harley-Davidson Motor Company utilise pour la première fois le fameux logo dit “Bar and Shield”. Le monocylindre de 492 cm3 produit désormais 4,34 cv sous la dénomination “model 6 “. Cette moto pèse moins de 100 kg.

En 1911, le bicylindre est fiable et utilisable au quotidien. H-D propose désormais des pièces de rechange.

Le succès de l'entreprise commence à attirer l'attention et la concurrence (150 en 1911).

1912 fut une grande année dans l'évolution de la marque : Le modèle X8E de 61 ci est un succès grâce à l'embrayage placé dans le moyeu de la roue arrière par Bill Harley. Il est appelé “Free Wheel control”. Il est commandé de la main gauche par un imposant levier. Fin 1912, Harley-Davidson propose au choix la courroie en cuir ou une chaîne. Plus de 200 concessionnaires sont répartis dans le pays.

En 1913, l'atelier, devenu une usine mesurait 28 000 m² et l'entreprise domine le marché avec une production de 12 904 machines.

Époque de la Première Guerre mondiale

En 1917, les états unis entrent en guerre et commandent alors des motos à la company (près de 20.000)

En 1920, Harley-Davidson était officiellement le plus grand fabricant de motos au monde. Les motos de la marque étaient distribuées dans 67 pays pour un total de 28 189 machines.

En 1921, une Harley-Davidson fut la première à gagner une course à une moyenne supérieure à 160 km/h (100 miles/heure)

Dans les années 1920, plusieurs améliorations furent faites : notamment un frein sur la roue avant en 1928 et la cylindrée augmentée. Le réservoir d'essence en goutte d'eau fut introduit en 1925.

Époque de la Seconde Guerre mondiale
Harley-Davidson survécut non sans mal à la grande dépression. Elle produisit de grandes quantités de motos (wla, wlc, xa….) pour les forces armés engagés dans la 2nd guerre mondiale. Le Wla 1942 compte parmi l'une des plus belle à mes yeux.

Harley-Davidson Knuckle Head 1938


Période contemporaine

Dans les années 1970, Harley-Davidson évolue peu et se cantonne à ses modèles, sans changer de conception durant de nombreuses années. Le coût et le prix deviennent élevés pour des performances qui étaient très inférieures à celles des nouveaux concurrents japonais. Néanmoins, en 1977, Harley-Davidson surprend tout le monde en présentant la 1000 XLCR Cafe Racer.

Mais elle n'aura pas le succès attendu.
Quelques années plus tard, la firme récidivera avec le modele XR 1000, directement dérivé de la compétition, et là encore, se sera l'échec commercial, notamment en raison d'un prix de vente prohibitif pour l'époque, plus de 6000 $.

Parallèlement, Harley-Davidson rachète l'usine italienne Aermacchi et produit des motos de petites cylindrée sous le nom Aermacchi Harley-Davidson.

Au milieu des années 1970, AMF (American Machine & Foundry) acheta la société et augmenta la production mais cette stratégie entraîna une qualité moindre. Les ventes déclinèrent et l'entreprise fut sur le point de faire faillite. Le nom lui-même devint l'objet de moqueries comme à peine capable et le titre goret(hog) devint autant affectueux que péjoratif. AMF vendit l'entreprise à un petit groupe d'investisseurs qui ralentirent la production, introduisirent des techniques de productions innovantes et améliorèrent la qualité. Plutôt que de se battre contre les Japonais sur leur terrain, cette nouvelle direction accentua le côté rétro mais apporta une excellente réputation à la firme.

AMF Harley-Davidson continue de produire ses petites cylindrées dans l'usine Aermacchi. Les locaux et l'outillage sont revendus dans les années 1970 à Claudio Castiglioni, posant la première pierre de ce que deviendra Cagiva.

Sources : ¨Planete- Biker.com , Vitrine.net

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Dites ici ce que vous en pensez !
Les commentaires sont vérifiés avant publication.
merci de donner votre nom ou pseudo; c'est plus sympa !