lundi 9 avril 2012

Remontées de files à moto : vers une loi restrictive ?


Remontées de files à moto : vers une loi restrictive ?

Par SimonP, le 6 avril 2012

Une proposition de loi vient d’être déposée à l’Assemblée Nationale.


Damien Meslot, député UMP du Territoire de Belfort, vient de déposer une proposition de loi pour autoriser et réglementer la remontée de files, ou circulation interfilaire, sur les voies rapides urbaines uniquement.
Cela serait mis en œuvre grâce à deux articles du code de la route situés après l’article L. 431-1 :
« Art. L. 431-2. – Le véhicule à deux roues à moteur est autorisé à circuler en interfile, sur les voies rapides urbaines, lorsque les flux principaux de la circulation automobile sont à l’arrêt ou s’écoulent à une vitesse inférieure à 15 km/h.
« La vitesse en interfile ne peut excéder 30 km/h. Le conducteur du véhicule à deux roues à moteur actionne ses feux de détresse. Il ne peut doubler un autre véhicule à deux roues à moteur circulant lui-même en interfile. »
Dans cette proposition, le député rappelle tout d’abord à ses confrères la vulnérabilité d’un deux-rouesmotorisé, a fortiori dans un bouchon.
« Comme la distance de sécurité entre les véhicules diminue, et même comme, bien souvent, elle n’est plus du tout respectée, ils risquent d’être percutés, à l’arrêt, dans leur file, par manque de visibilité, en étant souvent bloqués derrière des véhicules plus imposants. Il en va de même en cas de ralentissement soudain de la circulation, a fortiori dans les tunnels. » Cette argumentation est tout à fait vraie, les conducteurs de véhicules à quatre roues (ou plus) visualisant beaucoup plus facilement la masse de l’automobile (ou autre gros véhicule) qui précède, plutôt que le deux-roues intercalé.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Dites ici ce que vous en pensez !
Les commentaires sont vérifiés avant publication.
merci de donner votre nom ou pseudo; c'est plus sympa !