dimanche 7 août 2011

Il crée une moto qui ressemble à …Alien!!


Monsieur Roongrojna Sangwongprisarn, 54 ans et propriétaire de quatre magasins de motos en Thaïlande, a créé une “Mean Machine”, une moto d’une beauté à couper le souffle!
Remarquable de finesse et détails, la moto “Alien” a entièrement été réalisée grâce à des matériaux recyclés!













Img & Src  - Photo by REUTERS/Sukree Sukplang


Honda VT750 C2B Shadow 2012


Avec la nouvelle VT750 C2B Shadow, Honda propose un custom mid-size à la ligne aussi massive qu'agressive. Ceux qui regrettaient la transmission par chaîne utilisée par la "frangine" VT750S se réjouiront de voir Honda revenir au cardan. Le V-twin de 745 cm3 gagne très légèrement en puissance et en couple, avec respectivement 45,6 ch. à 5 500 tr/min et 6,5 daN.m à 3 500 tr/min, contre 43,6 ch. et 6,2 DaN.m aux mêmes régimes pour la S.
Mais c'est surtout par son esthétique forte en gueule que la C2B se démarque : fourche capotée, jante avant de 17 pouces, pneu arrière en 160x15, console de réservoir, guidon type wishbone, chromes réduits à la plus simple expression, coloris unique noir graphite... Cette 750 Shadow bascule définitivement du côté obscur de la force. La Honda VT750 C2B sera disponible en septembre 2011, au tarif de 8 690 € clés en main. 

News moto 2012 : Honda VT750 C2B Shadow
source : MotoStation

mis à jour le 06/07/2012

Honda VT-Shadow

Custom à l' américaine

Didier Ghacham 









La Shadow chasse sur les terres des customs américains. Pour 2012, cette vision japonaise de la moto minimaliste est un exercice de copié-collé... Le confort d'usage en plus.









745 cm3 45 ch 

Disponible
 


8 690 €

Honda VT-Shadow Custom à l' américaine


VT chez Honda est synonyme de custom propulsé par un bicylindre en V. La VT 750 C2B Shadow reprend la stylistique dépouillé du genre "bobber". Allégée du superflu, fardée de noir mat,chrome limité aux seuls échappements et gros pneu avant, le mimétisme avec sa concurrente la Harley Davidson 883 Iron, et dans une moindre mesure la Forty Height,  est frappant. Mais là s’arrête la comparaison, la Shadow affichant des rayons, un réservoir plus large, une selle presque biplace et un monumental radiateur enchâssé dans le cadre.

Un "bobber" facile
Honda VT-Shadow Custom à l' américaineA bord, dépouillement oblige, les instruments sont à minima (point mort, température moteur, pression d'huile, ...), regroupés dans une console juchée sur le réservoir, trois voyants (réserve, feux de route, clignotants) allant se perdre sur le té de fourche. Fausse note, le bouchon d'essence ferme à clé, mais est dépourvu de charnière. La Shadow dispose de série, d’une clé à transpondeur mais l’antivol est rapporté sous la colonne de direction, à l’ancienne.
Prendre les commandes se fait avec une facilité déconcertante. La selle très basse permet d’avoir les deux pieds posés au sol. Le guidon T-Bar offre une assise relativement droite et les repose-pieds « conducteur », n’imposent pas une position « chopper ». L’ergonomie soignée rend ce custom accessible au plus grand nombre.

Un bloc discret et linéaire
Honda VT-Shadow Custom à l' américaineContact mis, le bicylindre en V démarre sur un filet de gaz sans le moindre à-coup. Il distille une sonorité feutré, à un rythme chaloupé typique. Refroidi par eau, il cube 745 cm3 et développe 45 chevaux pour un couple de 65 Nm. A l’usage, sa transmission par cardan se montre aussi souple qu’une courroie. Pas besoin de tirer sur les rapports, ce moteur pousse fort, sans être violent. Son allonge permet de tracer la route. Pas de crainte  coté vibrations, Honda a civilisé son V-twin. Ces dernières n’exercent un vigoureux massage dans les bras, les jambes et le postérieur qu’au dessus de 120 km/h. Son rythme de croisière s’établira donc entre 90 km/h et 110 km/h.

Un pataud agile
Malgré son gros pneu avant et ses dimensions généreuses (empattement, angle de chasse…), la Shadow fait preuve d’agilité. A son guidon, il est facile de prendre de l’angle, mais sa garde au sol très limitée se rappellera à votre souvenir au premier rond-point serré.  De la même façon, les suites de virages s’abordent avec humilité et retenue, sous peine de pompages et de mouvements ondulatoires de la partie cycle « custom » et de ses suspensions aux réglages opposés (très souples à l'avant, très fermes à l'arrière). Le freinage est confié à un disque avant et à un tambour arrière. Il est en adéquation avec les performances de la Shadow. Notez que la pédale nécessite une bonne pression du pied obtenir un bon mordant des garnitures.
.Honda VT-Shadow Custom à l' américaine

Bilan
La Shadow est une alternative confortable et facile à vivre face à sa concurrente américaine au caractère quasi-spartiate et affirmé. Proposée à 8 690 €, soit  95 € de plus que l’Harley Davidson 883 Iron (8 595 euros), la Honda peut quand même opposer, à « la légende de Milwaukee », un tempérament effacé au quotidien, une finition exemplaire et la fiabilité offerte par son moteur éprouvé (évolution du V-Twin 600 de 1988).




Honda VT-Shadow Custom à l' américaine
LA FICHE

DIMENSIONS
Longueur : 2,4 m 
Hauteur de selle : 65 cm
Réservoir : 14,6 l
Pneus AV : 90/90- 17 . AR : 160/80- 15 
Poids tous pleins faits : 251 kg

TECHNIQUE
Moteur : bicylindre 4T en V , refroidi par eau
Cylindrée :745 cm3
Puissance maxi : 45 ch
Mise en route : démarreur électrique

PERFORMANCES
Vitesse maximale : 150 km/h

CONSOMMATION
Mixte : 5,3 l aux 100 km
Prix d’un plein/Autonomie : 22 €/ 275 km


GARANTIE
Durée 2 ans, kilométrage illimité

COLORIS
Noir  

BIEN VU...                                           
Fiabilité                                                      
Facilité de prise en main                           
Son agilité à basse vitesse
          

À REVOIR...
Amortissement arrière ferme
Le manque de caractère moteur
aspects pratiques oubliés







HARLEY- DAVIDSON 2012- la gamme/les photos/les prix


Harley-Davidson DynaSwitchback
Première nouveauté majeur dans la gamme Harley-Davidson 2012, la Dyna FLD Switchback fait le lien entre les gammes Dyna et Touring. Cette moto, que l'on pourrait presque considérer comme un Road King "léger", est motorisée par le V-Twin de 103 ci (1 691 cm3), accouplé à une boîte de vitesses 6 rapports et une transmission finale par courroie, qui équipe déjà la famille Touring.
Son style s'enracine dans le passé, avec une ligne épurée rappelant les Electra Glide les années 60 : garde-boues enveloppants, échappement 2-en-1, imposante nacelle de phare chromée... Les jantes noires à 5 bâtons s'inspirent quant à elles des American Racing qui équipaient souvent les muscle cars des grandes années. Une paire de valises rigides et un pare-brise détachables permettent de passer en quelques instants d'une routière tout confort à un moto aussi rétro que musclée.
Proposée en Vivid Black (noir brillant), Brillant Silver Pearl (argent nacré) ou Ember Red Sunglow (rouge), la Harley-Davidson FLD Switchback sera disponible en concession sous peu au tarif de 17 190 € : gros carton en perspective !